Meike Schrut

Vous allume n'importe comment ?

Dtournement des rves de jour en cherchant
si je voyais l'autre et
m'tonnait beaucoup :

"Que peut-il seulement trouver si formidablement sa calvitie ?
Si c'est point une tendance :
si tu veux tre rput ou te sentir rput :
tond les cheveux - galement comme merveilleusement ils sont - et tu sautes aux yeux encore plus ?"


Au maximum, mince et vigoureusement, seulement approximativement mon cas : comme s'il avait projet que je verrais lui :
se trouvait devant moi, me regardait peine, se mettait ct de moi, apparaissait comme par hasard dans ma proximit et cela il me plaisait.

Adieu :

la main au revoir chappait et de nouveau, je ne savais pas pourquoi : Des hommes sont souvent le mystre sinistre, ou renomm ou plutt inconnu.

Calvitie :

cela me rappelle des dames de la fine socit d'Egypte du temps ancien, les cheveux vritables en laissant, la perruque en portant bien, l'ornement et aussi la protection des tourments animaux de toutes sortes :

Des reines et femmes de la noblesse ne couraient jamais - autant je sais par-ci - avec la calvitie.

 

 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Meike Schrut.
Published on e-Stories.org on 11/15/2009.

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Experimental" (Poems)

Other works from Meike Schrut

Did you like it?
Please have a look at:

IL ou la crature curieuse de la terre ? - Meike Schrut (Emotions)
Flying home - Inge Hornisch (General)