Meike Schrut

Ce que je chante ainsi pour moi-même

Cette petite éternité
si j'étais prêt donc pour toi
si cela peut être ce
si je n'étais pas seul
seulement avec toi/, presque le ciel renversait l'un
combien de rêve peut être positif
combien de rêves peuvent être raisonnables
si cela peut être donc
ne vis pas dans le jour
aussi sans toi/, je serai heureux
restes le fantôme qui reste lointain et inaccessible
sans larmes sur l'amour perdu
si ma vie peut continuer
ce qui est l'amour
seulement la douleur et peine, s'ils vraiment ?
vivent ensemble aussi sans amour...
dis-moi l'ami : oui, nous aimons l'un l'autre
alors je veux sans cesse avoir cela
ferme je les yeux
si je le vois
l'autre homme
me fait pitié, mon ami vivant
n'appelle pas-cela à la fraude
vis plus facilement,
si je peux simuler
comme je le veux.
si la petite éternité reste
derrière ce temps actuel dans ce monde
s'il y a un autre temps,
une nouvelle éternité pour moi et toi,
nous verrions seulement,
si le temps et espace oubliaient,
Des rêves de fleurs se dissipent dans le vent froid,
Des tempêtes d'hiver mugissent,
les fins cristaux font miroiter la beauté,
Rêves de fleurs au temps glacé,
de nouveau une nouvelle éternité,
je suis pas encore prêt
traverser,
seulement parce que je pleure
autour
un amour que je n'aurai jamais comme ça,
si TU es ma chère valeur indéfinie.

 

 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Meike Schrut.
Published on e-Stories.org on 09/25/2009.

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Experimental" (Poems)

Other works from Meike Schrut

Did you like it?
Please have a look at:

41 jours ou : dans ma 13ème année - Meike Schrut (Emotions)
SING NO SONG WITHOUT JOY (mit Uebersetzung) - Gabi Sicklinger (Everyday Life)