Valérie Bergmann

MISE AU POINT... DE SUSPENSION

 

D’avoir entrouvert  trop de livres

 

D’entrevoir comme essaim  une épitaphe en gros titre

 

J’ai excavé le verbe « aimer »

 

Le vrai, pas le figuré

 

Car si d’enfants je n’eus pas en ce bas  monde

 

 Grâce à une divergente  nature féconde

 

Le déploiement des mots se fit combat

 

Et ma plume en état d’alerte

 

Ne cherchât au fond qu’à être.

 

Seuls les écrits séculaires

 

Exhibent ma vie sur l’estuaire

 

Où subsiste l’essence de mes insomnies

 

Ils n’y a de place que pour mes écrits

 

Humblement je calmai mes tourments

 

Et me voilà au clair du firmament :

 

La lune si lumineuse  m’a ouvert ses quartiers d’été

 

Et en papillon je fus changé

 

J’ai volé ces quelques notes avant que le temps ne les emporte

 

  

Puis  faite éphémère

 

J’ai butiné le long des courants littéraires

 

Et des figures de style  linéaires.

 

Mes allégories sont faites  pour vous plaire.

 

 

 

 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Valérie Bergmann.
Published on e-Stories.org on 09/16/2007.

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"General" (Poems)

Other works from Valérie Bergmann

Did you like it?
Please have a look at:

EMPHASE - Valérie Bergmann (General)
Winter Day - Inge Hornisch (General)
Le isole della pace (Übersetzung von Inseln der Ruhe) - Ursula Mori (Life)