Valérie Bergmann

DOUCE PENSEE

DOUCE PENSEE

 

 

 

 

 

 

 

Il est des instants dans une vie

 

Où la philosophie devient conflictuelle

 

Et nous soumet au jugement perpétuel

 

De la consécration infinie

 

A l’abnégation partielle

 

Rien n’est tout  rose rien n’est tout gris

 

Les intimes convictions de l’infime variation

 

Oscillent entre le tout et le néant

 

Qui engendrent la mort et amplifient l’exaltation

 

Des excès en tout genre décuplant l’instabilité

 

Entre le yin et le yang

 

Et dans cette immense folie

 

S’exhibent d’intenses rêveries

 

Que nous portons dans notre moi interdit

 

 

Là réside l’incommunicabilité avec autrui

 

Le bien et le mal se livrent à la prosodie

 

De la lucidité, essence même de l’inspiration

 

Le bonheur est au bout de l’éternité par opposition

 

La mort devient donc une douce pensée.

 

 

 

 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Valérie Bergmann.
Published on e-Stories.org on 06/26/2007.

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"General" (Poems)

Other works from Valérie Bergmann

Did you like it?
Please have a look at:

COKTAIL ATOMIQUE - Valérie Bergmann (Humour)
Chinese Garden - Inge Hornisch (General)
Fin d´Octobre à Avignon - Rainer Tiemann (Loneliness)