Valérie Bergmann

Les poètes

Au large de leurs sentiments
Ils échoueront peut-être
Vers une île au bord d’un océan
C’est selon leur mal-être
C’est selon la saison
Le temps et l’horizon
Décideront de leurs destinations
Ils regardent la vie s’en aller
Pour ne revenir jamais
Et si leur bateau prend l’eau
C’est qu’ils regardent la vie en face
De là vient leur disgrâce
Les pensées se mélangent
C’est le sacrifice des anges
Au large de leurs histoires d’amour
Ils broient beaucoup de noir même le jour
Au creux de leur chimère
C’est là qu’on les enterre
Et si les planètes leur font perdre la tête
C’est que sur leur zodiaque
Vénus régnait en énarque.

 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Valérie Bergmann.
Published on e-Stories.org on 03/23/2007.

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"General" (Poems)

Other works from Valérie Bergmann

Did you like it?
Please have a look at:

JE SUIS… - Valérie Bergmann (General)
Chinese Garden - Inge Hornisch (General)
Candle of Time - Inge Hornisch (Life)