Patrice Faubert

Paraphysique de globalité éthicienne

" Loin des querelles de paléo-anthropologues et de préhistoriens parfois peu disposés à admettre l'existence de la compassion dans ces sociétés anciennes, il reste parfois difficile de trancher, la conclusion ne dépendant in fine que de la propre " sensibilité " du chercheur : les mêmes données peuvent parfois générer des lectures aussi fiables que contradictoires. "
 
Valérie Delattre ( Handicap : quand l'archéologie nous éclaire, Ed : Le Pommier )
 
Du monde fiscal
Rimant avec le monde du capital
De la fraude fiscale
Soustraire à l'impôt
Refus de faire sur le pot
Tout ou partie
D'une matière imposable
De l'évasion fiscale
De l'échappement à l'impôt
Refus de faire sur le pot
Franchissement des frontières
Et si l'on payait par ses excréments
Tout serait vu différemment
Tout le monde ferait sur le pot
De l'optimisation fiscale
Jouer avec les failles
J'entends la truanderie assermentée qui braille
De l'impôt en diminution
Comme seule résolution
Rien que la redistribution
De la pauvreté, une confiscation
De tout cet argent détourné
Pour beaucoup, de quoi manger, de quoi se loger
Cela n'est plus en Cinémascope
C'est le jeu du capital pour qui écope
Le Cinémascope de feu ( 1879 - 1956 ) Henri Chrétien
Astronome, inventeur, ingénieur, mais tout est vain
Du Cinémascope de 1926
De l'écran géant, vraiment utilisé à partir de 1953
Cela fit le bonheur
Des péplums, et de la propagande catholique
Comme le film " La tunique "
Car de toute nouvelle technique
La propagande religieuse, toujours à l'heure !
Des péplums puis du western spaghetti
Des films réalisés à Cinecittà en Italie
Tous les culturistes du muscle en Hercule
Puis du muscle hypertrophié au pistolet comme bascule
Tout est vraiment dans la tête
Aussi, toute discrimination est vraiment bête
Comme aussi
Le regard sardonique sur tout handicap
Certes, c'est ainsi
Mais autre regard et autre cape
Tout handicap pourrait être apprécié
Si il était autrement appréhendé
Tout, de toutes façons, étant dans l'unicité
Avec tout le tabou de la sexualité
De toute différence l'on devrait s'émerveiller
Mais c'est donc dans nos têtes
Quand plus rien n'est à la fête
Quand toute lutte sociale se transforme en défaite
Quand tout est cadenassé
Quand tout est formaté
Quand tout est triché
Quand tout est dureté
Quand tout est récupéré ou retourné
Quand tout pue la précarité
De rapports humains désolidarisés
Certes
Parfois, souvent, l'on descend dans la rue
Mais c'est comme une fausse mue
Chacun, chacune, défendant ses propres intérêts
Qui coïncident avec d'autres personnes, okay
Mais rarement avec l'humanité entière, il est vrai
Or, pour qu'un acte humain soit honnête
Il faut qu'on le répète !
 
" D'ailleurs, faut-il souligner en préalable à toute investigation que nombre de dieux et déesses, de héros et d'ancêtres vénérés exhibent eux-mêmes et sans sourciller des infirmités qui ne sont jamais des moins-values à l'incarnation de leur toute-puissance ? "
 
Valérie Delattre ( Handicap : quand l'archéologie nous éclaire, Ed : Le Pommier )
 
Donc
Pour qu'un acte humain soit vraiment honnête
Il faut que cet acte humain, soit valable
Pour l'espèce humaine entière, on le répète
Et non pour son sous-groupe
Soi-même, sa bande, sa troupe
Sa petite famille, son clan
Ses copines et copains, ses parents
Foin de l'esprit militant
Mais
Alors, cela change tout
Je dois passer pour totalement fou
Tout ou presque
Serait ainsi, de la malhonnêteté, cela explique tout
Une anonymisation
De toute scélératisation
Une anonymisation
De toute fascisation
Quand tout devient
Et à la guerre, l'on y revient
Se battre pour tout
Quand tout est devenu un dégoût
Plus propre est encore l'égout
Se vêtir, manger
Et surtout, se loger
Dix millions de personnes, en France
Vivent en HLM, comme une danse
Vu la cherté des loyers dans le privé, comme une évidence
1.300.000 personnes en attente
D'un logement, sinon, la famille, les relations, la voiture, la tente !
Et pour l'organisme HLM
L'on ne compte pas quand on aime
21 milliards de chiffre d'affaires
Les marchands de sommeil savent y faire
Et puis
Des bailleurs sociaux
Via des gardiens, des chargés de la clientèle
Faux dossiers constitués, la vie réelle
Parfois, 3000 euros en supplément, au tout salaud
De la construction de luxe
Au détriment du social, autre flux
Tout étant sous la protection
D'un système politique qui est une abomination
S'y dispute des fractions
Gauche
Extrême gauche
Centre
Droite
Extrême droite
Et toutes les célébrités
De la grande complicité
Par la légion d'honneur, souvent sont récompensées
Et en vérité
C'est comme une seule et même entité
Je ne me lasse jamais de le ressasser
Alors
Qu'un monde de gratuité
Serait possible à édifier
Transports divers gratuits, vrais services publics, à vous d'imaginer
En autogestion, tout ainsi, pourrait fonctionner
Il suffit juste d'autres mentalités
Il suffirait juste d'autres probabilités
D'autres déterminismes
D'autres automatismes
Mais de tout tyran
Il faut se défaire
Comme de toute domination, de tout gouvernement
Vraiment, tout est à faire !
 
Patrice Faubert ( 2019 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "
 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Patrice Faubert.
Published on e-Stories.org on 05/01/2019.

 

The author

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Politics & Society" (Poems)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

La femme eunuque - Patrice Faubert (Politics & Society)
Chinese Garden - Inge Hornisch (General)